Au cours des dernières années, l’impact du changement climatique n’a fait que s’accentuer. Elle affecte notre quotidien et impose un changement de comportement pour de nombreuses industries. Nous devons donc nous adapter et veiller à trouver des modes de vie plus durables.

Certains des secteurs les plus touchés sont sans aucun doute les secteurs de l’immobilier et de la construction, et pour cause. Les gens sont aujourd’hui plus conscients que jamais et souhaitent devenir des consommateurs plus responsables. Mais pour y arriver, on peut commencer chez soi et en améliorant son espace personnel au quotidien.

De nombreux acheteurs et locataires recherchent donc des bâtiments écologiques, des lieux qui auront le moins d’impact sur l’environnement. Voici quelques exemples de rénovations que vous devriez envisager si vous essayez de cibler ce public.

 

1 : Évitez les planchers flottants

Bien qu’ils constituent une option intéressante puisqu’ils sont faciles à installer et que leur prix est souvent compétitif, les planchers flottants sont fabriqués à partir de composés organiques volatils et ne sont pas durables. De plus, il est impossible de les recycler lorsque vient le temps de les remplacer.

2 : Optez pour des robinets et accessoires de bain écologiques

Que ce soit dans la cuisine ou dans la salle de bain, le gaspillage d’eau est l’une des choses les plus difficiles à éviter dans une maison. Il existe cependant des produits faciles à trouver qui peuvent vous aider à économiser l’eau. Par exemple, une toilette utilisant seulement 6 litres d’eau ou moins par chasse d’eau, une baignoire de petite ou moyenne taille et des hydro-aérateurs et aérateurs pour robinetterie. Evitez également les douches multi-pommes, même si elles apportent beaucoup de confort à votre salle de bain, elles sont très consommatrices d’eau !

3 : Évitez les bois tropicaux

Bien qu’esthétiquement attrayants et généralement très solides, les bois tropicaux contribuent significativement à la déforestation et cette industrie génère un impact négatif majeur sur la biodiversité. Avec son transport, l’empreinte écologique laissée est massive. Si vous recherchez une essence de bois similaire, il existe plusieurs façons de recréer son aspect, notamment avec des teintes naturelles.

4 : Choisissez un revêtement thermique pour fenêtres

Autre facteur difficile à gérer lorsqu’il s’agit d’éviter les pertes d’énergie ; la stabilisation de la température intérieure d’un bâtiment. Que ce soit avec la climatisation en été ou avec le chauffage en hiver, les ménages perdent des quantités considérables d’énergie et d’argent pour maintenir une température intérieure confortable. En appliquant un nano-revêtement thermique sur vos fenêtres, comme le SketchNanoGard, une barrière est créée. Ainsi, la chaleur qui s’échappe en hiver est diminuée, tandis que l’effet chauffant des rayons sur le verre est considérablement réduit en été, réduisant ainsi l’accumulation de chaleur dans vos pièces. De plus, le revêtement laisse pénétrer le maximum de lumière naturelle à travers vos fenêtres. Résultat : moins de consommation d’énergie, des factures d’énergie réduites et plus de confort, sans affecter votre vue !

5 : Évitez la peinture à l’huile

Les personnes souhaitant vendre leur maison repeindront souvent les murs pour rafraîchir l’apparence de sa décoration intérieure. Toutefois, l’utilisation de peinture à l’huile est fortement déconseillée. Dès sa production, la peinture à l’huile émet une quantité importante de polluants. Il utilise une bonne dose d’énergie grise et n’est pas biodégradable.

Il existe de nombreuses façons de rendre une maison ou un bâtiment plus écologique. Que ce soit pour vivre, travailler ou revendre, il y a toutes les raisons de le faire. De notre côté, nous sommes sûrs qu’il s’agit d’un investissement intelligent, tant pour votre portefeuille que pour la planète !